La télé-épidémiologie


Crédit : Cnes
Dans le domaine du suivi des épidémies, le croisement de données d'observation de l'environnement par satellites (ou télédétection) avec des données sanitaires recueillies au sol a permis d'établir des modèles de prédiction des risques d'épidémies.

Les domaines d’applications sont variés :

  • Surveillance électronique et alerte
  • Etude des relations environnement/santé
  • Gestion de crises
    • Alerte précoce et gestion d’épidémies
    • Catastrophes naturelles ou industrielles
    • Bio terrorisme

L'utilisation de l'image satellitaire constitue par ailleurs une véritable avancée technologique pour combattre le paludisme, la fièvre de la Vallée du Rift, la fièvre jaune, la dengue… dans les pays en voie de développement.

 Le recours aux satellites permet d'offrir de nombreux services :

  • Accès à la communication
  • Surveillance électronique / Travail coopératif
  • Télédétection
  • Recueil de données environnementales pour l’élaboration de modèles prédictifs de risques pour les maladies environnemento-dépendantes
  • Localisation
  • Aide à la coordination pour la gestion de crises

 

Dans le cadre de divers consortiums, MEDES s'investit ainsi au Sénégal, en Amérique du Sud, au Burkina, au Niger ou encore en Guyane française en mettant en place des réseaux de surveillance des épidémies pour participer à endiguer ces fléaux à travers le monde.

De nombreux projets ont abouti à des solutions aujourd'hui pérennes, comme le réseau de surveillance épidémiologique ASTER pour les Armées, le réseau de surveillance de la Tuberculose en Géorgie. On peut également citer les projets en cours, Vecmap ou Epicam, dont les résultats prometteurs devraient conduire à une pérennisation des solutions actuellement déployées.