Le Tilt test (couplé ou non avec LBNP)

Le tilt test

Objectif

Le but du Tilt test est de monitorer l'adaptation cardiovasculaire à la position verticale.

  • C’est une procédure diagnostique couramment utilisée dans la recherche de la cause de pertes de connaissances inexpliquées syncopes ou de malaises syncopaux (ou malaise vagal, malaise vaso-vagal, évanouissement et plus simplement "tomber dans les pommes").
  • En recherche il permet également d’évaluer la tolérance à la position debout avant et après une période d’alitement.

Déroulement du test

Ce test se déroule sur une table spéciale qui permet de passer de la position horizontale à la position verticale de façon passive.

Pendant ce test, une surveillance de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque sont réalisées. Des électrodes cutanées sont placées sur le torse du volontaire pour le suivi de son électrocardiogramme. Suivant les proctocoles, de nombreuses autres mesures peuvent être réalisées.

Le test consiste à relever le volontaire passivement et progressivement (en quelques secondes) jusqu’à une position à +80° (c'est-à-dire pratiquement debout).

 

Matériel

Plusieurs types de matériel sont utilisés lors d'un tilt test :

  • Table de verticalisation électrique Akron (United Kingdom)
  • Nexfin (BMEYE - Integral Process) ou Portapres Model 2, TNO Biomedical instrumentation (Amsterdam, The Netherlands)
  • ECG/BP Monitor Lohmeir M608, (Munchen, Germany)
  • Dinamap 1846 SX ou Dinamap pro 100, Critikon Inc. (Tampa, USA)

 

Ce test et les équipements permettant de le réaliser ont été utilisés à de nombreuses reprises dans les locaux de MEDES : Etude WISE, étude MNX, étude CPMM, etc...

 

Le Tilt test + LBNP

Le tilt test peut être couplé à un LBNP (pour Lower Body Negative Pressure ou pression négative de la partie inférieure du corps).

Comme pour le tilt test, le volontaire est allongé sur la table basculante, sur le dos, à l’horizontale. Par contre le bas du corps est engagé jusqu’à la taille dans un caisson appelé LBNP (pour Low Body Negative Pressure) qui permet d’appliquer sur le bas du corps une pression négative (en faisant le vide par aspiration). Une jupe en néoprène permettra de faire l’étanchéité autour des hanches. Ceci a pour effet d’attirer davantage de sang vers les jambes de façon à induire une stimulation cardiovasculaire comparable à celle induite par le passage de la position couché à la position debout.